Concession auto 2.0

La concession automobile sur le web, pas encore très populaire, apporte pourtant un souffle de modernité à la concession classique. Exemples.

Vente en ligne

La vente de voitures en ligne ne rebute pourtant pas les français, qui font de plus en plus d’achats sur le web, alors pourquoi pas y prendre aussi son auto? Malgré ça, les concessionnaires automobiles semble avoir du mal à suivre le mouvement, d’après une récente étude menée par Google et Netpop. En effet, les outils digitaux sont les grands absents chez les concessionnaires alors que la demande augmente chez les clients. Il serait temps de se mettre à la page, tout passe par le digital aujourd’hui. Ce que prouve d’ailleurs le sondage de Google qui annonce que 78% des clients font une recherche sur leur smartphone pour visiter une concession. De plus ils sont de moins en moins à s’y rendre avant de faire leur choix d’achat, ils ne font qu’une seule visite et presque plus d’essais.

Concession augmentée

Le numérique offre un large panel de possibilités pour se réinventer. Les clients sont lassés de la vente traditionnelle, ils préfères de plus en plus passer par des canaux digitaux ou personne ne leur forcera la main et où ils obtiennent toutes les informations dont ils ont besoins. Certains constructeurs et leur réseau de points de vente l’ont bien compris et donc grâce au digital, et confère donc un rôle de conseiller assistant personnalisé au vendeur via un système digital. 

Par exemple sur le site du constructeur américain Lincoln, membre du groupe Ford, le client qui visite le site se voit attribuer un  »concierge », un assistant personnel qui permet une expérience de shopping sur mesure et suivie en temps réel, il est même possible de discuter avec son  »Lincoln Concierge » via un chat.

Toyota, propose une autre expérience de shopping digitale grâce à sa collaboration avec Google+. Le client à la possibilité de personnaliser son véhicule en choisissant les couleurs et accessoires par exemple, tout en discutant avec ses amis sur le réseaux social, enfin il peut visiter virtuellement son futur véhicule.

Audi propose plutôt une dimension événementielle pour l’essai de ses véhicules. Le constructeur à fait livrer des  »télécommandes » chez ses prospects qui permettent de commander un essai en 90 minutes.

Dans un souci de transparence, le constructeur a également installé dans ses garage des robots de télé-présences et les employés peuvent envoyer des rapports détaillés en vidéo à leur clients.

Comments are closed.